Filtres audios et égaliseurs : Le son n’a plus de secret pour toi !


MENU

Mon compte

Devenez membre de la PEOPEO Nation

Contactez-nous

+33 (0)7 67 20 22 79

contact@peopeo.io

Livraison offerte à partir de 859 € d’achat.

Filtres audios et égaliseurs : Le son n’a plus de secret pour toi !

16 Mai 2023

TEMPS DE LECTURE : 5 MIN

Lorsque nous écoutons de la musique, nous ne sommes pas toujours conscients de la complexité qui se cache derrière chaque note.

Tu as peut-être déjà entendu parler d’égaliseur ou de filtres audio ? Ils contribuent à la qualité de notre expérience musicale.

Dans cet article, nous allons explorer ces outils en détail, en expliquant comment ils peuvent permettre d’améliorer la qualité sonore de vos enceintes.

Tout savoir sur les égaliseurs (EQ), les filtres analogiques et les filtres audio numériques

Tu l’as compris, l’univers de la musique et du son regorge de technologies toujours plus innovantes. Et ces outils évoluent constamment, c’est le cas des égaliseurs, des filtres analogiques et des filtres numériques.

Tu as peut-être déjà entendu parler d’égaliseur ! Aussi appelé EQ, équalizer, équaliseur, filtre EQ…

Appelle ça comme tu veux, nous allons t’expliquer ce que c’est !

Tout d’abord, un égaliseur est un outil utilisé pour modifier le son. Il comporte des filtres analogiques et des filtres audio numériques qui permettent de changer la fréquence du signal audio. Ces filtres audio modifient et affinent le son selon les paramètres choisis.

La principale fonction d’un égaliseur est d’ajuster le ton d’un signal audio. En d’autres termes, il permet de donner à un morceau musical un son unique et personnalisé. Par exemple, tu peux utiliser un égaliseur pour ajouter de la profondeur à certaines notes, ou encore pour rehausser certains instruments.

Il est donc possible d’agir sur chaque fréquence, ou plage de fréquence et de lui appliquer un traitement spécifique. Les filtres audio sont utilisés pour ajuster le son et améliorer la qualité sonore d’un enregistrement ou d’une performance en direct. Ces filtres peuvent être des filtres analogiques ou des filtres audio numériques.

Maintenant que t’es calé sur le son, il faut que tu saches quels sont les 2 types de filtres audio à connaître :

Le filtre analogique est un type de filtre qui utilise des résistances, des condensateurs et des bobines (circuit RLC) pour éliminer ou réduire certaines fréquences sonores. Il est moins précis que le filtre numérique, mais produit des sons riches, naturels et audacieux. C’est ce filtre passif que nous utilisions sur la première version de nos enceintes, la VOODOO Boombox.

Le filtre audio numérique convertit un signal analogique en une version numérique applique des algorithmes pour modifier le son de façon plus précise et subtile. C’est le type de filtre le plus répandu aujourd’hui, et il peut être programmé pour offrir une grande variété de réglages et de fonctions. Il est intégré dans des processeurs de signal numérique (DSP).

Mais c’est quoi un DSP ?

DSP définition : le DSP (Digital Signal Processing) est un outil électronique qui permet de traiter les signaux numériques pour en modifier les caractéristiques. Comme nous venons de le voir, les filtres numériques sont des outils qui traitent le signal numérique grâce au DSP. Les algorithmes de DSP peuvent également être utilisés pour la compression audio, l’annulation de l’écho et la réduction du bruit.

Zoom sur les filtres audio numériques

J’espère que tu as tout compris parce qu’on enchaîne directement sur les types d’égaliseurs qui utilisent les filtres audio numériques. Promis, ce n’est pas compliqué !

Il en existe deux types, l’égaliseur graphique et l’égaliseur paramétrique :

L’égaliseur graphique (ou égaliseur à bande) est un outil utilisé pour atténuer les fréquences indésirables dans un signal audio. Il est composé de potentiomètres permettant d’augmenter ou de réduire des bandes de fréquence précises. Il existe des égaliseurs à 3, 5, 10, 15 ou encore 31 bandes.

Exemple de traitement de fréquence avec égaliseur graphique :

égaliseur graphique

L’égaliseur paramétrique permet d’ajuster le niveau de chaque fréquence avec précision. Il dispose de trois paramètres principaux : la fréquence centrale, la largeur de bande (Q factor) et le gain. En ajustant ces paramètres, il est possible d’atténuer ou de renforcer des fréquences spécifiques dans le signal audio. C’est ce type d’égaliseur plus performant que nous avons choisi d’utiliser pour régler le son de notre enceinte bluetooth française, la VOODOO+.

Exemple de traitement de fréquence avec égaliseur paramétrique :

égaliseur paramétrique

Les égaliseurs paramétriques disposent de plusieurs types de filtres ayant divers effets sur le signal audio :

  • Les filtres passe-haut et passe-bas sont des filtres qui laissent passer les fréquences hautes et réduisent les fréquences basses en fonction de la fréquence de coupure (diagramme de Bode).
  • Les filtres en plateau permettent d’augmenter ou de diminuer le volume au-dessus ou en dessous d’une certaine fréquence.
  • Les filtres en cloche ou passe-bande augmentent ou réduisent le volume d’une fréquence ou d’une bande de fréquences spécifiques.
Qu’est-ce qu’une fréquence ?

Dernière ligne droite vers le savoir ultime !

Tu l’as bien compris, les égaliseurs agissent sur les fréquences. Ces dernières, sont exprimées en Hertz (Hz), et correspondent grossièrement à la tonalité d’une note de musique. Plus le son entendu est aigu, plus la fréquence de ce son est élevée.

Mais un son ne se résume que rarement à une seule fréquence, il est en réalité composé d’un spectre de fréquence.

Ce dernier s’étend de 20 à 20 000 Hz, il est composé de différentes plages de fréquences.

Voici les différentes catégories de fréquences :

  • Sub-bass (20 – 60 Hz) : les sub-bass sont des basses fréquences très basses ! En fait, elles sont plus “ressenties” qu’entendues. Si tu possèdes un subwoofer chez toi, voilà une bonne méthode pour ressentir les sub. Elles vont créer un grondement.
  • Bass (60 – 250 Hz) : les basses fréquences viennent rajouter du “gras” dans un son. Rien ne vaut une bonne basse dans un groupe rock !
  • Low Mid (250 – 500 Hz) : les low-mid représentent bien souvent les harmoniques basses des instruments. Toutefois, cette section peut être confondue avec des basses fréquences. En mixage, cette section est souvent coupée, car elle rend une chanson “boueuse” (muddy).
  • Mid (500 – 2 000 Hz) : il existe une théorie appelée «La courbe de Fletcher-Munson». Pour résumer ce concept, l’oreille humaine perçoit les mids de façon plus accentuée que toutes les autres fréquences. De ce fait, quand on écoute une chanson et qu’un instrument sort vraiment du lot, c’est parce qu’il contient beaucoup de mids. D’ailleurs, c’est la catégorie dans laquelle se trouve la voix humaine !
  • UpperMid (2K Hz – 4K Hz) : dans la famille des mids, c’est probablement la région la plus sensible à l’oreille ! C’est là que le timbre essentiel d’un son se trouve (coup de pick de guitare, baguette de drums, etc).
  • Presence (4K Hz – 6K Hz) : voilà où la clarté et la définition sont de mise ! La fonction treble, ça vous dit quelque chose ? C’est justement là que ça se trouve !
  • Brillance (6K Hz – 20 Hz) : moins perçue par certains, la région de brillance n’est faite que d’harmoniques ! Mais à utiliser avec précaution si vous boostez !
Maintenant tu sais tout !

En conclusion, les égaliseurs et les filtres audio sont des outils indispensables pour travailler la qualité sonore.

Que l’on soit ingénieur du son ou amateur passionné de musique, comprendre les différentes options et familles de fréquences est important pour ajuster le son.

La prochaine fois que vous écouterez de la musique, vous pourrez apprécier la science et la technologie qui se cachent derrière chaque note.